Célébrons le 111e anniversaire d’éducation Montessori !

Non classifié(e) | Comments Off on Célébrons le 111e anniversaire d’éducation Montessori !

Les relations

Esprit de croissance, habiletés d’apprentissage du 21e siècle, compétences interculturelles sont tous d’importants sujets parmi d’autres qui sont vigoureusement valorisés dans les écoles, ces jours-ci. Mais il importe de se rappeler quelque chose qui est vrai depuis que Platon a été le premier à en traiter en faisant allusion à sa caverne : les écoles établissent à partir de leur plus profonde raison d’être la relation fondamentale et cruciale entre l’élève et l’enseignant.

Une amie d’une amie, formidable enseignante, fonde toute sa philosophie de l’éducation sur une conversation qu’elle a eue avec un élève à qui elle enseignait pendant sa première année d’enseignement en 1976.

« J’enseignais dans le Nord et le premier jour d’école un garçon est
arrivé ». Il était absent pendant les rencontres préparatoires, mais il n’était qu’un jeune garçon qui commençait en maternelle. Il était très très tranquille. Il ne disait presque rien jusqu’à la troisième semaine d’école, alors qu’il a eu un « accident ».

J’étais dans les toilettes avec lui et c’était la première fois qu’il me parlait, là, dans les toilettes. Et je me souviendrai toujours de ses grands yeux sombres alors qu’il me posait 3 questions :

  1. Est-ce que c’est difficile l’école ?
  2. Est-ce que je peux le faire ?
  3. Y serez-vous, tous les jours où je viendrai ?

Je n’ai jamais oublié ce garçon qui a aujourd’hui 40 ans, et je n’ai jamais oublié ses questions. Je les ai toujours en mémoire ».

Je me rappelle l’importance des relations. Les élèves ont besoin d’être soutenus promptement et de façon significative, sur une base régulière. Ils ont besoin d’être encouragés, reconnus et à l’occasion d’être même célébrés, car au fur et à mesure que les enfants grandissent, les années peuvent leur faire peur et être déstabilisantes. Les mers tumultueuses occasionnées par les changements physiques, mentaux et émotionnels dans lesquels ils se fraient un chemin peuvent les priver de leur confiance en soi dont ils auront besoin pour se joindre au milieu du travail, à un club scolaire ou même à une conversation.

Respectueuses salutations,

Gregory Dixon
Directeur de l’école